Soutien logistique naval

L'Association "soutien logistique naval" (ASLN) a été créée en 2010 (elle succède à l'ancienne Conférence de soutien "services portuaires") et y participent les marines des 15 pays qui en sont membres ainsi que plusieurs pays bénéficiant d'un soutien à titre d'essai. Sa mission principale consiste à satisfaire les besoins des États membres de l'ASLN en matière d'efficacité militaire en apportant des solutions fournies dans le cadre de marchés pour le compte de leurs forces navales, notamment l'approvisionnement en carburant et la prestation de services dans plus de 500 ports étrangers dans le monde entier.

À la demande des pays, la NSPA continue de diversifier la gamme des services qu'elle propose pour couvrir des activités de plus en plus nombreuses : approvisionnement en rechanges critiques, services de transport vers des ports étrangers, réparations et maintenance d'urgence de matériels et de systèmes navals (y compris la mise en cale sèche et les réparations sous-marines) ainsi que la mise en place de marchés à bons de commande pour les systèmes navals couramment utilisés, et d'accords relatifs au soutien logistique mutuel.

L'ASLN fournit un soutien actif aux navires de l'OTAN et de l'Union européenne qui participent aux opérations menées contre la piraterie et a fourni un soutien dans le cadre d'une dizaine de milliers d'escales effectuées par les forces navales de ses pays membres.

Tous les principaux ports des régions suivantes sont desservis :

  • Côte est africaine : Afrique du sud, Djibouti, Kenya, Maldives, Mozambique, Seychelles, Somalie et Tanzanie.
  • Côte ouest africaine : Angola, Bénin, Cameroun, Cap-Vert, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée équatoriale, Libéria, Nigéria, République du Congo, République démocratique du Congo, Sénégal et Togo.
  • Côte sud africaine : Namibie, Afrique du Sud.
  • Asie et Océan indien : Bangladesh, Chine, Corée du Sud, Diego Garcia, Hong Kong, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Pakistan, Singapour, Sri Lanka et Thaïlande.
  • Australie : Australie.
  • Mer Baltique : Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Pologne, Russie et Suède.
  • Mer Noire : Bulgarie, Géorgie, Roumanie, Russie, Turquie et Ukraine.
  • Antilles : Antigua, Antilles néerlandaises, Bahamas, la Barbade, Bermude, Îles Vierges britanniques, Haïti, Jamaïque, Martinique, Porto Rico et République dominicaine.
  • Méditerranée : Albanie, Algérie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Égypte (y compris le Canal de Suez), Espagne, France, Grèce, Israël, Italie, Jordanie, Liban, Libye, Malte, Maroc, Monaco, Monténégro, Serbie, Slovénie, Tunisie et Turquie.
  • Atlantique Nord (côtes est et ouest) : Canada, Espagne, États-Unis, France, Irlande et Portugal.
  • Mer du Nord : Allemagne, Belgique, Danemark, Groënland, Îles anglo-normandes, Îles Féroé, Islande, Norvège, Pays-Bas et Royaume-Uni.
  • Golfe Persique : Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, Irak, Koweït, Oman et Qatar.
  • Amérique du Sud : Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Équateur, Panama, Pérou et Uruguay.

La NSPA dispose de contrats d'accès garanti avec les principaux agents maritimes fournissant ces services. Ces contrats sont passés en faisant jouer la concurrence pour obtenir un bon rapport prix-prestations.

Pour devenir membres de l'Association "soutien logistique naval", les pays peuvent manifester leur intérêt auprès de la NSPA et assister aux réunions semestrielles de l'ASLN auxquelles participent également les grands commandements navals de l'OTAN. Les membres à part entière peuvent recourir à l'ensemble des services de l'ASLN moyennant le paiement de frais administratifs annuels. Les pays membres qui souhaitent bénéficier d'un soutien à titre d'essai sont autorisés à faire usage de tous les services moyennant le paiement de EUR 500 par demande de soutien logistique (LOGREQ), au titre de frais administratifs, pendant la première année de leur période d'essai, puis de EUR 1000 pour les années suivantes, afin d'évaluer les avantages d'une participation à ce projet. Ils peuvent ensuite choisir d'adhérer à l'ASLN en tant que membres à part entière.

La NSPA ne détient ni systèmes d'arme ni munitions dans aucune de ses installations.

Pour obtenir les procédures d'exploitation relatives à ces services, ou des informations complémentaires, contactez-nous à l'adresse suivante :

ISO 9011